Stephanus art gallery

Collages and photos

Home / collages2019 /

206

206.jpg 207Thumbnails205207Thumbnails205207Thumbnails205207Thumbnails205207Thumbnails205207Thumbnails205207Thumbnails205

Souvenir de Marakech (41.5x29.5)

Author
Berni Stephanus
Albums
Visits
332

1 comment

  • admin - Friday 5 July 2019 08:42
    Jardin
    L’ajustement reste ma préoccupation majeure dans le collage. C’est le véritable moteur de l’image par l’effet de surprise qui se crée quand deux morceaux du puzzle s’ajustent parfaitement pour créer un nouvel ensemble. J’ai parlé de greffes, de sutures, mais ces mots me parlent moins aujourd’hui. Le mot qui me vient à l’esprit aujourd’hui est « fluidité ». Les bouts d’images s’assemblent pour former un tout harmonieux et les traces de l’assemblage que sont perçues point comme des obstacles. Évidemment, les images tendent donc vers une harmonisation à dominante sombre (Caravaggio, Rembrandt, Goya) ou claire (Watteau, les Impressionnistes), mais je n’ai pas l’impression d’y perdre en expressivité. Dans mes paysages, je pense à la manière dont R. Walser décrit ses pérégrinations (Reisebericht), où tout est en mouvement grâce à sa pensée attentive à tout. Dans un récent collage, j’ai fait le bilan de mes années « jardin » en évoquant le jardin Majorelle de Marrakech qui m’avait littéralement ouvert les yeux sur la splendeur des couleurs. J’avais, de manière répétée, essayé d’évoquer ce souvenir en mélangeant peinture et collage. Mais c’est cette fois-ci que j’ai le sentiment d’avoir pu « coller » à mon souvenir et mes sensations d’alors. En revoyant mes tentatives des années 1999-2000, j’ai pu constater combien je n’avais pas réussi à faire régner la fluidité partout dans le tableau et que, de ce fait, celui-ci tombait littéralement en pièces. Une autre préoccupation, beaucoup plus facile à réaliser, c’est la variété des sujets de mes collages. Bien sûr, certains sujets sont récurrents, mais je me permets des excursions du côté des surréalistes, expressionnistes, cubistes, baroqueux etc. selon la photo qui est mon point de départ. Alors que je recherche avant tout des doubles pages, je m’amuse ces temps à faire des doubles pages à partir de deux pages différentes, mais qui peuvent s’harmoniser quand même car ne faut-il point toujours rechercher de nouveaux défis au lieu de se borner d’encaisser la rente de ses anciennes trouvailles ?