Stephanus art gallery

Collages and photos

Home / collages2019 /

016

016.jpg 017Thumbnails015017Thumbnails015017Thumbnails015017Thumbnails015017Thumbnails015017Thumbnails015017Thumbnails015

A criminal case (37x54)

Author
Berni Stephanus
Albums
Visits
298

1 comment

  • admin - Wednesday 16 January 2019 10:05
    Sur la cohérence de l’image.
    J’entends par cohérence une logique formelle et de contenu comme pour un film, un clip, une chanson etc. (Le contraire serait le chaos). Il est vrai que cette cohérence a été mise à mal par les mouvements du début du 20e s. Mais il me semble que, souvent, son absence est due à un manque de relecture et de correction comme cela se fait pour un livre par ex. En ce qui me concerne, je me pose toujours la question de la cohérence tout en flirtant avec son contraire. En fait, j’essaie de combiner des éléments qui ont du mal à s’assembler, surtout au niveau spatial. L’effet produit est un langage poétique qui est, cependant, relié au langage que tout le monde utilise. C’est une recherche qui me semble universelle, mais qui exige beaucoup de rigueur. Or le collage peut induire de la paresse, pousser à se satisfaire trop vite du résultat. On m’objectera que je suis mal placé pour prêcher la lenteur, mais je dirai que je compense une plus longue durée d’élaboration par l’intensité avec laquelle je crée et par ma vigilance quant à la cohérence de l’image. Je n’y arrive pas tous les jours, mais j’y travaille image après image. Autrement dit : mes collages ne sont pas toujours à la hauteur de mon ambition car je bute contre mes propres limites, mais pour aboutir à une œuvre cohérente, je me mets tous les jours à ma table de collage pour éprouver ma capacité d’inventer une image nouvelle. C’est ce que fait tout créateur digne de ce nom.